In Bethmale We Trust !

Être un geek, n’empêche en aucun cas d’avoir une petite amie (et ne veut pas dire qu’on est forcément vilain). Ma moitié donc, possède un humour bien à elle et tous les jours, elle me raconte les nouvelles blagues de la journée qui l’ont fait rire comme une baleine.
Bien urbain que je suis, j’essaierai de temps à autre de vous les faire connaitre ;-), et peut-être, vous aussi, vous rejoindrez la IBWT !

« Quelle est la différence entre un crocodile et un alligator ? – C’est caïman la même chose ! »

« Qu’est-ce qui est bleu et qui fait pout-pout ? – Un pout-pout bleu ! »

Avec une mémoire de poisson rouge, c’est déjà un exploit que de se souvenir de ces deux là. Mais, I’ll be back avec d’autres blagounettes.

See you in the be look !

[EDIT]
« Tu connais une blague à deux balles ? »
« Non »
« Bang ! Bang ! »

De la vanne bien pourrie !

Tiens en voilà un autre !!

N’allez pas croire que je bulle de façon intempestive au boulot, mais il m’arrive lors de balade digestive ou glanditive, de tomber sur un petit blog, de chez derrière les fagots, bien sympathique ! Et aujourd’hui ce petit blog s’intitule (clic dessus pour y aller):

Le beulogue

Tu y trouveras, jeune surfiste on the web de la mort qui tue ça race de la balle à donf, des vannes pourries, des chansons nazes (comme le décrit lui même l’auteur du site) et autres conneries qui détendent agréablement nos zygomatiques !

Voici un exemple (catégories : « Comprendre les filles ») :

Les choses suivantes ne sont pas des cadeaux.

Conséquence directe : la fille ne va pas s’extasier et te féliciter en te grattant le ventre.

Merci, donc, de faire très attention à ne pas laisser trainer :

  1. Les poils sur le savon
  2. Les vieux kleenex usagés tout secs et plats planqués entre le matelas et le sommier
  3. La bouteille de lait vide dans le frigo
  4. Le caca dans le fond de la cuvette (ATTAFION ! Ca ne signifie pas qu’il faut faire caca AILLEURS. NON. Mais il faut TIRER LA CHASSE D’EAU)
  5. La bave dentifricée sur le robinet
  6. Le vieux mollard dans le bond du lavabo
  7. Ta mère qui vient diner et genre c’est la surpriiiiiise
  8. Ton ex dans ton portable
  9. Ta bite dans la voisine.

Définition du con

Le mot con se trouve dans plein de mot, enfin la syllabe con. Bon, nous savons tous ce qu’est un con, c’est un con du latin cunnus (vulve). Mais lorsque l’on dit que quelqu’un est con, c’est qu’on soupçonne en lui un degrés de stupidité élevé. De plus,lorsque l’on préfixe un mot par une syllabe comme faire –  défaire, le dé surcharge la définition du mot faire. Ce qui fait, par déduction extra-polaire qu’un concubin c’est un con de Cuba, non ?

Conjoint : Ici on à trouver sa moitié de con ou de conne
Contribuable : Ça c’est les impôts
Connivence : Celle des cons faibles, le con-mouton, le basique.
Condoléance : Un con triste (ou ravi?) de la disparition d’un autre con.
Condom (anglicisme? Condum ) : Un con qui enfile une conne, ou un con avec le souci de non procréation ou de ne pas mourir du sida.
Concierge: Le gardien d’un immeuble occupé par des cons.
Conversation: Le con en dialogue.
Concept/concevoir: Le con en ébullition, en création.
Conciliant: Le con aimable – rare.
Confetti – le con à la fête.
Confesser: Le con qui confie ses péchés au bon dieu.

(source : Le con est con)

Andouille toi même !

Voici un nom de rue plutôt pas banale … Du coup je me suis dit : « Tiens, pourquoi pas faire un petit jeu ? hein ? ». Alors , dites-moi qui pourrait bien habiter dans cette rue ? (Lâchez-vous, n’ayez aucunes pitiés, balancez tout !)

andouille-toi-meme